france united kingdom espanol   
  nous contacter espace membre plan du site ambiance circuit
 Accueil     Le Grand Prix de Pau     Grand Prix de Pau Historique 2003
Grand Prix de Pau Historique 2003
dernier ajout : vendredi 16 septembre 2005.
 
 

 Les amateurs de voitures anciennes se sont rincé l’œil ce week-end... même si la pluie a un peu gâché la fête !

   Amicale spitfire
le site des amateurs de Triumph Spitfire (...)
   Image auto
de très belles photos signées Hervé Margolles
 

   Gentlemen Drivers
    Dernière mise à jour le 26 avril 2007

reportage tv reportage diffusé sur France 3 Aquitaine
document adobe l’Eclair des Pyrénées (pdf - 621.9 ko) : cinq palois dans l’action
document adobe Sud Ouest (pdf - 558.8 ko) : petite chronique d’une Triumph annoncée

Avis de tempête

Les pilotes palois ne se doutent de rien lorqu’ils se présentent au briefing, le samedi : les voitures, conformes à la réglementation FIA "historic", ont été présentées la veille aux vérifications techniques, et aucune remarque n’a été faite sur la dimension des pneus. Et pour cause, comme l’atteste l’extrait de l’annexe K ci-dessous [1], la F.I.A. autorise la monte de pneus Dunlop de section "L" ou "M", sur les GTS construites entre le 1/1/1962 et le 31/12/1965)

extrait de l’annexe K (page 55) - 23.7 ko

Cependant, comme l’explique Jean-Yves Puyo dans son article, il s’agit d’une course privée, dont le réglement présente quelques singularités par rapport à celui de la FIA...

Aussi, lorsque le directeur de course insiste sur la lettre L pour qualifier la taille des pneus Dunlop Racing, cette lettre sonne comme un grand coup de tonnerre, car les spitfires sont chaussées en Dunlop Racing taille M, comme l’année passée ! Nous somme alors samedi midi, et commander de nouveaux pneus n’est pas envisageable...

M comme mesquin

 

Nous sommes alors loin d’imaginer qu’un concurrent puisse menacer de porter réclamation si les commissaires nous autorisent à participer à l’épreuve. Nous l’apprenons à nos dépens dimanche, peu de temps avant le départ. A l’issue d’âpres discussions, nous obtenons finalement le droit d’entrer sur la piste, mais à une condition : les pilotes palois doivent prendre l’initiative d’abandonner et de rentrer aux stands avant le drapeau à damiers, sans quoi une disqualification sera infligée.


Le déluge

Les prévisions météo étaient pessimistes, elles se sont avérées exactes ! A la mi-course, c’est un véritable déluge mêlant bourrasques et trombes d’eau qui s’abat sur la piste. Comme on peut le constater sur la photo ci-dessous, le temps est si mauvais qu’il donne l’impression de rouler de nuit !
La n°100, dont la pression des pneus n’est pas du tout adaptée à cette piste détrempée est très délicate à piloter. Dans ces conditions extrêmes, Christophe se fait surprendre au freinage de la gare, où il réalise une figure artistique peu académique.

 
La spitfire sous le déluge - 66.1 ko
La spitfire sous le déluge
Alors qu’il s’arrête aux stands pour passer le volant à Jean-Michel, la pluie ne faiblit pas, et la piste devient rapidement impraticable : le drapeau rouge annonce alors l’arrêt de la course. De ce fait, les deux Triumph figurent dans le classement final de la course !

extrait vidéo la vidéo de l’arrêt au stand

document adobe classement final (pdf - 11.9 Ko)



La vidéo ci-dessous a été filmée alors que la course était neutralisée : l’eau ayant entraînée l’arrêt du moteur, Jean-Michel pousse la voiture pour l’évacuer des stands :
extrait vidéo la voiture sous le déluge
document son interview de Jean-Michel sur France Bleu Béarn (wma - 1.6 Mo)
document son interview de Christophe sur France Bleu Béarn (wma - 1.82 Mo)



 
ce site est conforme au format html 4.01 du w3c

compatible firefox

conception du site c2 design
accueil | nous contacter | plan du site | référencer un site | mentions légales

 
Le plugin FlashPlayer 7.0 est nécessaire pour visualiser correctement ce site : pour vérifier que ce module est correctement installé sur votre navigateur, cliquez ici.
Site optimisé pour Internet Explorer version 6.0+ affichage en 65000 couleurs. All the productions published in this site are the property of their author. ©2005 JMC racing.