Retour au format normal



20. Trophée Basco-Béarnais
GRAND PRIX, PAU, 2009, HISTORIQUE

27 mai 2009

Panne d’essence...

Le destin du team JMC est étroitement lié à celui du grand prix de Pau historique. L’aventure a commencé en 2001, et depuis cette date, les Triumph du team ont toujours défendu les couleurs locales dans les différents plateaux GT de l’épreuve : endurance Gentlemen Drivers, challenge ASAVE etc.

Malheureusement, dans un contexte économique difficile et n’ayant pu anticiper suffisamment tôt l’évolution de la réglementation (passeport technique à refaire), l’équipe s’était résignée à faire l’impasse sur cette 9ième édition.

Changement de programme !

 
Une Triumph peut en cacher une autre... - 170.9 ko
Une Triumph peut en cacher une autre...
La TR4 du team et la TR6 de Christian CABOT
C’était sans compter sur l’invité surprise du week-end : l’épreuve de régularité qui est venue renforcer les 5 plateaux initialement prévus. Dommage que celle-ci ait été programmée samedi en fin d’après-midi. C’était tout de même une véritable aubaine pour l’équipe, qui a vu dans cette discipline une opportunité de s’illustrer. En effet, avec ce principe de régularité, une voiture même dotée de performances modestes, peut envisager la victoire.

Une régularité, c’est quoi exactement ?

Une Triumph locale - 87.2 ko
Une Triumph locale
La TR3 de LEDUC
 
Cette discipline est moins facile qu’il n’y paraît, surtout pour des pilotes issus du monde de la course, synonyme de vitesse.
En "Compétition", c’est assez simple à comprendre : le plus rapide gagne... En revanche, dans une "Régularité", c’est comme son nom l’indique le plus régulier qui l’emporte. Il ne s’agit en aucun cas d’une épreuve de vitesse. Pour prétendre à la victoire, il faut donc adopter une conduite précise et ne pas trop s’écarter du temps de référence (vitesse moyenne s’il s’agit d’un rallye), sous peine de recevoir des pénalités.

L’extraordinaire podium

 
La République des Pyrénées - 284.2 ko
La République des Pyrénées
édition du 29 mai 2009
Contrairement aux épreuves de rallye ou la vitesse moyenne (inférieure à 50km/h) est communiquée aux équipages avant l’épreuve, chaque concurrent disposait de quelques tours de piste pour établir un temps de référence, puis de 30 minutes pour essayer de garder cette allure. A ce jeu, Jean-Michel a réussit l’exploit de se hisser sur la troisième marche du podium. La performance était d’autant plus belle que la TR4 n’a jamais été équipée pour ce genre d’épreuve : ni chrono, ni compteur de vitesse... tout au feeling !

Une régularité sur ce circuit urbain, c’était inédit. Une Triumph dans le top 3, c’était aussi une exclusivité, mais Jean-Michel sur le podium de ce circuit légendaire,
c’était simplement UNIQUE !

Emotion garantie sur fond de Marseillaise - 228.2 ko
Emotion garantie sur fond de Marseillaise
1. Belleret (FRA) sur MGA 2. Sers (FRA) RENAULT 8 Gordini 3. Cazala (FRA) TRIUMPH TR4

Une française au mileu des anglaises

Renault 8 Gordini n°122 - 68.5 ko
Renault 8 Gordini n°122
L’équipage Sers-Lataste termine deuxième de l’épreuve de régularité
 
Cette série spéciale Renault 8, gonflée par Amédée Gordini, se montrait particulièrement à l’aise sur les circuits sinueux comme Pau. Durant la décennie 1965-1975, les Coupes Gordini servirent de prélude au Grand Prix, et devinrent un tremplin pour les jeunes pilotes.
Facilement reconnaissables grâce à ce bleu caractéristique et ces bandes blanches, les R8 Gordini offraient au public un festival de dérapages et de tête-à-queue.



<BOUCLE_message>
Erreur dans la requête envoyée à MySQL :
SELECT forums.* FROM spip_forum AS forums WHERE forums.id_article='434' AND forums.id_parent=0 AND forums.statut='publie' ORDER BY forums.date_heure DESC
Table 'jmcracing.spip_forum' doesn't exist
</BOUCLE_message>